The Conference Board of Canada | Le Conference Board du Canada

Le titre de Professionnel d’assurance agréé.

Créer de la valeur pour les employeurs et les employés

Aperçu

Rôle du programme de PAA : apprentissage ciblé destiné aux professionnels de l’assurance de dommages

Les Canadiens sont plus nombreux que jamais à fréquenter un établissement postsecondaire. En 2012, 53 % de la population adulte du Canada détenait un grade, un diplôme ou un certificat postsecondaire. Cependant, d’après les réponses aux entrevues réalisées par le Conference Board du Canada, la plupart de ces diplômés sont très peu susceptibles de connaître l’industrie de l’assurance de dommages. Même les diplômés en administration des affaires ou en commerce connaissent peu les notions et les pratiques commerciales de l’industrie. Notre sondage a d’ailleurs permis de constater qu’environ 60 % des professionnels de l’industrie estiment devoir poursuivre leurs études et leur formation pour pouvoir répondre aux exigences de l’industrie de l’assurance de dommages.

Les pratiques d’embauche de nouveaux diplômés sont plus centrées sur l’attitude, l’entregent et la capacité de communiquer que les compétences spécialisées. Les employeurs ont tendance à perfectionner les compétences spécialisées de leurs nouveaux employés après leur entrée en service. Ils identifient les employés qui sont intéressés et aptes à travailler dans l’industrie de l’assurance de dommages, centrant leurs efforts de formation sur eux. Cela signifie que la plupart des employeurs offrent leurs programmes de formation aux nouvelles recrues après avoir eu la chance de les observer au travail — parfois un an ou plus après leur embauche. En effet, quelque 62 % des employeurs commencent à encourager leurs employés à suivre le programme de PAA lorsqu’ils ont un à cinq ans d’expérience.

Le programme de PAA et les employeurs : améliorer l’expérience client

L’industrie de l’assurance de dommages se montre fortement en faveur du titre de PAA. Cet appui se manifeste clairement par le recours généralisé des employeurs à des mesures qui encouragent les employés à s’inscrire au programme. Cela semble justifié lorsqu’on pense aux avantages que les professionnels possédant le titre de PAA apportent au milieu de travail et à ceux qu’ils en retirent.

Pour ce qui est des mesures incitatives, 97 % des employeurs affirment qu’ils aident d’une façon ou d’une autre les employés qui suivent le programme de PAA. Le paiement des cours est la mesure incitative la plus fréquemment offerte (par 91 % des employeurs), mais les congés pour étudier et passer les examens (74 % des employeurs), les primes pour les cours terminés avec succès (56 % des employeurs) et les hausses salariales (24 % des employeurs) sont d’autres types de mesures incitatives indiqués par les répondants. Qui plus est, 70 % des employeurs encouragent leurs employés professionnels à obtenir le titre de PAA dans le cadre de leur processus d’évaluation du rendement.

L’industrie considère que le programme de PAA comble le fossé entre les compétences et les connaissances plus générales acquises au collège ou à l’université, et les compétences propres à l’industrie de l’assurance de dommages exigées par les employeurs. Le plus souvent, les employeurs se tournent vers le programme de PAA pour perfectionner les compétences de leurs employés dans les domaines suivants :

L’importance du soutien accordé par les employeurs au programme de PAA montre bien les avantages qu’ils y voient. Lorsqu’on a demandé aux employeurs si leur appui au programme de PAA s’était avéré rentable pour leur entreprise, environ la moitié a répondu oui, un quart a répondu plus ou moins et 12 % ont répondu qu’ils ne savaient pas.

Voici les avantages indiqués par la plus forte proportion d’employeurs qui estiment que leur appui au programme de PAA s’est avéré payant :

Parmi les autres avantages, mentionnons un plus grand respect des employés envers les clients, un taux de roulement du personnel plus faible et un accroissement de la productivité des employés.

Le programme de PAA est particulièrement efficace lorsque les sociétés conçoivent pour elles-mêmes des programmes de formation et de perfectionnement complémentaires spécifiques à leurs besoins. Par exemple, dans les cours de PAA, on expose les notions générales et les méthodes de souscription, permettant à l’employeur de concentrer sa formation sur ses propres souscriptions et sa philosophie d’affaires. Beaucoup d’entreprises le font déjà; 55 % des employeurs signalent que leur système de formation est lié, au moins en partie, avec le programme de PAA.

Diplômés du programme de PAA : nouvelles perspectives, meilleur salaire

Ceux qui travaillent dans l’industrie de l’assurance de dommages ont tout intérêt à mener à terme le programme de PAA. Presque 80 % des répondants au sondage auprès des employés mentionnent que les détenteurs du titre de PAA ont de meilleures perspectives de carrière dans l’industrie de l’assurance de dommages. Les employeurs le corroborent : 79 % sont d’avis que ceux qui détiennent le titre de PAA ont plus de débouchés, et 71 % conviennent que les détenteurs du titre sont de meilleurs candidats à l’embauche. Dans les offres d’emploi destinées aux professionnels expérimentés, 25 % des employeurs exigent le titre de PAA, tandis que 45 % indiquent que le titre est préférable.

Comme les employeurs préfèrent les chercheurs d’emploi qui possèdent le titre de PAA, il n’est pas étonnant que ces derniers soient en mesure d’obtenir une prime salariale. En effet, 55 % des employés s’attendent à ce que le titre de PAA se traduise par un salaire plus élevé, et 53 % précisent qu’il permet une plus grande mobilité au sein de leur organisation. Effectivement, les détenteurs du titre de PAA peuvent s’attendre à gagner en moyenne 8 000 $ de plus par année que leurs collègues qui ne possèdent pas ce titre, mais ont une expérience comparable.

En plus d’ouvrir la voie à de meilleures perspectives de carrière et à un salaire plus élevé, le titre de PAA peut procurer aux employés des avantages supplémentaires, comme le respect de soi et la fierté de leur travail. Parmi les employeurs, 52 % estiment que le titre de PAA est très ou extrêmement utile pour soutenir le moral et favoriser la confiance de leurs employés. Les employés ont répondu à peu près de la même façon; 56 % affirment que le titre de PAA procure ces avantages appréciables.

De même, le programme de PAA contribue à établir une communauté de professionnels de l’assurance. En fait, 41 % des répondants au sondage auprès des employés sont d’avis que le programme de PAA est très ou extrêmement utile pour les aider à s’intégrer à une communauté de professionnels de l’assurance. C’est le Canada atlantique, où cette proportion passe à 55 %, qui bénéficie le plus de ces avantages. La seule région où cet avantage a moins d’importance que la moyenne est le Québec, où les professionnels de l’assurance de dommages profitent peut-être moins de l’avantage de pouvoir communiquer avec leurs collègues du reste du pays en raison des barrières linguistiques.

Le programme de PAA et les consommateurs : cours exigeants et apprenants motivés

Le programme de PAA est une innovation de l’industrie qui contribue à combler plusieurs lacunes du système canadien d’éducation postsecondaire en ce qui a trait aux connaissances propres à l’industrie de l’assurance de dommages. Le programme accrédité par l’industrie est appliqué de la même manière partout au Canada, et les employeurs se fient à son curriculum de même qu’aux méthodes d’enseignement. De plus, il est exigeant. Les personnes interrogées signalent que les cours obligatoires sont de niveau collégial et que certains cours facultatifs sont de niveau universitaire. Il est clair que le programme est rigoureux, car les étudiants prennent généralement plusieurs années pour le mener à terme.

Le programme suscite un grand intérêt au sein de l’industrie. Parmi les professionnels de l’assurance de dommages qui n’ont pas déjà obtenu leur titre, 67 % sont susceptibles ou extrêmement susceptibles de s’inscrire à un cours du programme de PAA pendant la prochaine année.

Il résulte de ce grand intérêt que plus de 17 000 personnes ont obtenu leur diplôme à l’issue de ce programme depuis sa création, alors qu’environ 900 personnes obtiennent leur diplôme chaque année.1 En 2014, 18 542 personnes étaient inscrites au programme. Par comparaison, le Bureau d’assurance du Canada estime que 118 000 personnes travaillent dans l’industrie de l’assurance de dommages au Canada.2 Ce nombre comprend les employés qui occupent plusieurs autres types de postes : en administration, en technologie de l’information, en comptabilité et en ressources humaines, par exemple. Alors il est raisonnable de dire qu’une partie importante des gens qui occupent un poste dans l’industrie de l’assurance de dommages participent au programme.

  1. Institut d’assurance du Canada, Statistiques 2013-2014.
  2. Bureau d’assurance du Canada, Assurances de dommages au Canada 2015.

Points à considérer pour les éventuels candidats au programme de PAA

Les résultats du sondage peuvent apporter certains renseignements clés aux professionnels de l’industrie de l’assurance de dommages qui envisagent d’acquérir les compétences nécessaires pour avoir droit au titre de PAA. Par exemple, bien que les professionnels de l’assurance de dommages aient de nombreuses possibilités de formation professionnelle continue, destinées aux courtiers notamment, la plupart des travailleurs de l’industrie considèrent que le programme de PAA leur est utile (voir le graphique 1).

Graphique 1

Le titre de PAA est utile aux gens qui occupent la plupart des postes

(proportion des employeurs qui sont d’avis que le programme de PAA est utile aux professionnels qui remplissent les fonctions suivantes)

Proportion des employeurs qui sont d’avis que le programme de PAA est utile aux professionnels qui remplissent les fonctions suivantes

Source : Le Conference Board du Canada.

Le titre de PAA est aussi très important pour ceux qui cherchent à progresser dans leur carrière. Parmi les employés qui cherchent à obtenir de l’avancement, 67 % croient que le titre de PAA est extrêmement ou très important pour réaliser leurs objectifs professionnels (comparativement aux 44 % qui prévoient rester à leur poste actuel). Plus un professionnel de l’industrie monte en grade, plus on s’attend à ce qu’il détienne le titre de PAA. Près de 30 % des personnes qui ont 20 ans d’expérience ou plus dans l’industrie affirment que le titre de PAA est une exigence obligatoire dans leurs fonctions. Et 47 % indiquent que le titre de PAA est préférable pour les gens dans leur position.

Il est également important de savoir que les employeurs attribuent au programme de PAA une cote suffisamment élevée pour qu’ils soient plus susceptibles de proposer des mesures incitatives à ceux qui visent le titre de PAA qu’à ceux qui suivent d’autres cours. De fait, les employeurs sont environ deux fois plus susceptibles d’offrir des primes et des hausses salariales pour la réussite des cours du programme de PAA que pour celle d’un autre programme d’éducation permanente.

La préparation en vue d’obtenir le titre de PAA représente un engagement important. Environ 70 % des répondants précisent que le temps constitue un obstacle important à la poursuite des cours en vue d’un avancement professionnel. Plus de 40 % affirment que les responsabilités familiales représentent un obstacle, ce qui est une façon plus précise de révéler une contrainte de temps. En revanche, 84 % des répondants au sondage auprès des employés conviennent que le programme de PAA propose des solutions d’apprentissage souples, comme l’apprentissage en classe, les cours à distance ainsi que les leçons en ligne. Combinées avec les mesures incitatives de l’employeur, ces solutions peuvent contribuer à alléger les coûts associés au programme.

PAA : Établir la confiance et améliorer l’expérience des clients auprès des assureurs de dommages

Les résultats du sondage confirment ce que de nombreuses personnes interrogées ont dit à propos du programme de PAA : les employeurs encouragent les professionnels de l’assurance de dommages qui évoluent déjà dans l’industrie à entreprendre le programme afin d’améliorer la qualité de leur travail. En améliorant la qualité de leur travail, c’est l’industrie tout entière qu’ils améliorent, la rendant plus légitime, crédible et compétente. En fin de compte, l’objectif du titre de PAA est d’améliorer l’expérience des clients auprès des assureurs de dommages.

Pour en savoir plus sur le titre de PAA et le rôle qu’il joue dans le marché de l’assurance de dommages, veuillez consulter le site l’Institut d’assurance du Canada à : www.insuranceinstitute.ca/fr/cip-fcip-designations/cip.aspx

Consultez les recherches du Conference Board à www.e-library.ca